Transports engorgés : des aménagements immédiats s’imposent (métro Charles Michels).

Défense Beaugrenelle, février 2016

160215_métro_charles michels1 million : c’est le nombre de passages de voyageur supplémentaires enregistrés par la RATP à la station Charles Michels entre 2011 et 2014. Exactement, le chiffre est passé de 3,892 millions à 4,897 millions par an, c’est-à-dire un quart en plus. Cet accroissement coïncide et correspond à l’ouverture du centre commercial. Depuis, avec la réoccupation de plusieurs immeubles de bureaux sur le Front de Seine (dont Tour Cristal & Cordon bleu), la fréquentation de la station va encore augmenter.

Dès le départ, nous avions alerté sur cette évolution prévisible. Nous avions, données techniques en main, montré qu’aux heures de pointe, malgré la saturation que nous subissons, la fréquence des rames de métro ne pouvait pas être accrue sans prolongation de la ligne 10. Celle-ci n’est pas envisagée avant 2021/2022. Alors que peuvent faire les autorités, restées sourdes à nos alertes, Ville de Paris d’abord, Région et RATP ensuite ?

Nous proposons deux mesures.

La première, pour répondre à l’engorgement des heures de pointe en semaine, c’est de réaménager les sorties de la station avec des escalators avec des accès pour les personnes à mobilité réduite

La deuxième, les samedis et peut-être malheureusement bientôt les dimanches, ces jours où c’est encore possible, de renforcer le trafic en y affectant les moyens nécessaires. Et nous considérons que le Centre commercial, principal profiteur, doit aussi être payeur…

 

Je veux participer !
 J'adhère
 Dates à retenir

 Diffusion de notre « Lettre infos » dans le quartier

 Du 6 au 10 juin 2017

 à
 Marchés/ensembles d'immeubles etc.
 Derniers tracts